Vers une hausse des taux en 2017 ?

Depuis plusieurs semaines, plusieurs indices démontrent que les taux immobilier devraient remonter à partir du début de l’année prochaine. En effet, l’indice de référence pour les taux fixes concernant les prêts immobiliers, c’est-à-dire l’OAT 10 ans, est en hausse depuis la fin septembre dernier, ce qui démontre bien que la hausse des taux va peut-être reprendre dans peu de temps.

D’autres éléments annonciateurs

D’autre part, on constate comme autre élément d’attention que les banques ont désormais atteint leur taux plancher et qu’elles devront donc forcément réagir face à cela d’ici quelques mois. Pour autant, pour les personnes qui désirent faire des credits de consommations orientés vers l’immobilier, la situation n’est pas dramatique, dans la mesure où s’il devait y avoir une hausse des taux d’intérêt, celle-ci serait relativement contenue, et permettra toujours de faire des bonnes affaires. De plus, même si une hausse des taux devait effectivement intervenir, il y a toujours une possibilité pour les futurs emprunteurs de trouver des leviers afin de faire des économies car ce n’est pas parce qu’un taux immobilier est faible que vous aurez forcément accès à une offre de qualité. Il y a d’autres éléments à prendre en considération dans le cadre d’un prêt immobilier, comme par exemple le coût de l’assurance emprunteur, surtout lorsque l’on sait que le montant de cette assurance peut représenter jusqu’à 30% du coût du crédit total. Aussi, ce paramètre est souvent négligé par les emprunteurs de prêts immobiliers, surtout pour ceux qui contractent leur premier prêt, mais en réalité il s’agit d’un paramètre décisif à prendre en considération, d’autant que l’on a constaté qu’il y encore quelques années la part de cette assurance ne représentait que 15% maximum du coût total du crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *